Mexique - EZLN : La guerre de Calderón est un business

Le Sous-commandant Marcos a indiqué que le président mexicain, Felipe Calderón, a commencé la guerre contre le trafic de stupéfiants pour "fuir la remise en question massive de sa légitimité". Il a parlé d’une guerre perdue et sans fin "depuis qu’elle a été conçue".