L’Équateur tente l’annulation du procès lancé par Chevron-Texaco à La Haye

Après sa condamnation par la Cour de La Haye a devoir payer 700 millions de dollars de dommages et intérêts au groupe pétrolier Chevron-Texaco l’Équateur vient de lancer une demande en annulation de cette procédure.

Si celle-ci est rejeté l’Équateur pourra toutefois peut-être pouvoir bénéficier d’une remise sur le montant réclamé au terme de la législation sur la dette équatorienne.